Panier
0  Produit  Produits (vide)

      Aucun produit

    • Livraison Livraison gratuite !

      TVA 0,00 €

      Total  (Les prix sont TTC)  : 0,00 €

    • Voir mon panier Commander

Bravo !

Produit ajouté avec succès à votre panier

Total
Quantité

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits (Toutes Taxes Comprises)
Frais de port (Toutes Taxes Comprises) Livraison gratuite !
TVA 0,00 €
Total (Toutes Taxes Comprises)
Continuer mes achats Passer commande

L'eau potable lors des voyages

L'eau potable lors des voyages

 par AQUAPURE FRANCE
 610
 
27 nov.

L’eau est un milieu favorable au développement, à la vie et à la survie de nombreuses espèces. Protozoaires, bactéries, parasites et virus y sont présents en grand nombre et sont à l’origine de bien des maladies. C’est pourquoi des précautions sont à prendre concernant la consommation d’eau lors de voyages, car même cristalline, l’eau peut être contaminée.

Nos besoins en eau

L’eau nous est indispensable, et lors de voyages, elle peut se révéler être une contrainte. En effet, tous les pays ne disposent pas d’installations d’assainissement suffisantes, et doivent utiliser de l’eau qui n’est pas saine.

L’homme ne peut survivre plus de 3 jours sans eau, mais attention ! Cela ne justifie pas de consommer de l’eau non potable ou souillée. Il vaut mieux ne rien boire du tout que de boire de l’eau contaminée, car les maladies que cela peut engendrer, comme de fortes diarrhées par exemple, accélèrent la déshydratation du corps.

La mauvaise qualité de l’eau et ses risques

La consommation d’une eau contaminée est à l’origine de 80% des maladies contractées lors de voyages. Diarrhées, choléra ou encore typhoïde tuent chaque jour 15000 personnes dans le monde. Soit 5 millions de personnes par an, dont la moitié sont des enfants.

Plusieurs types de contaminants sont retrouvés dans l’eau :

Les contaminants chimiques et métaux lourds comme les pesticides, les particules médicamenteuses, les produits chimiques industriels et domestiques, les hydrocarbures, le plomb, les nitrates et bien d’autres sont retrouvés dans l’eau. Leur consommation, sur le long terme, est susceptible de provoquer des cancers, des malformations de naissances et peut affecter la fertilité ainsi que les fonctions reproductives.

Les contaminants biologiques de 3 sortes :

  • Les bactéries, qui se développent et vivent dans toutes sortes d’eau
  • Les virus, qui ne peuvent vivre dans l’eau que grâce à un hôte vivant. Cependant, ils peuvent survivre dans l’eau le temps de trouver cet hôte. Ils sont surtout présents là où il y a de l’activité humaine.
  • Les protozoaires, qui sont souvent présents dans les eaux souillées par les animaux.

Les particules en suspension ne sont pas nocives, elles altèrent simplement l’apparence, l’odeur et le goût de l’eau (terre, sable, micro-déchets…). Cependant, il n’est pas rare que des micro-organismes, comme les contaminants biologiques vu précédemment, s’y accrochent.

Certains végétaux contaminent également l’eau. En effet, les lacs et les rivières peuvent être pollués par des algues qui empoisonnent ces milieux naturels. On en retrouve notamment beaucoup en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

Les risques engendrés par l’ingestion d’une eau souillée varient. L’infection la plus fréquente est la gastro-entérite qui peut être la cause de déshydratation, notamment chez les personnes affaiblies, comme les personnes âgées ou les jeunes enfants.

Pour l’adulte, les principaux risques sont liés aux amibes, un protozoaire qui s’implante dans la muqueuse de l’intestin. L’infection reste généralement asymptomatique, mais, si le parasite traverse la muqueuse, il peut provoquer des diarrhées douloureuses et sanglantes, des ulcères, et, dans les formes les plus sévères, entraîner des abcès au niveau du foie, des poumons et du cerveau.

Parmi les maladies liées à la consommation d’une eau polluée, on retrouve aussi la salmonelle, la giardiase et la fièvre typhoïde.

 

Comment rendre l’eau potable ?

La décantation, la clarification, l’ébullition, la filtration, la désinfection, les ultra-violets, … Nombreuses sont les techniques qui permettent de rendre l’eau potable, mais très peu sont pratiques, ou encore saines pour notre corps. En effet, les dispositifs sont encombrants, ou bien même après son assainissement, l’eau présente encore des particules contaminantes.

AQUAPURE propose des dispositifs pratiques et facilement transportables qui garantissent une filtration optimale et certifient la consommation d’une eau saine pour nos utilisateurs.

Le First Need XLE™ possède un système de pompe à double action qui permet de filtrer de l’eau souillée, trouble et/ou non potable. Le filtre n’utilise aucun produit chimique pour purifier l’eau, car la technologie « Structured Matrix™ » dont il est doté effectue une triple filtration, permettant de retenir instantanément les virus, les bactéries pathogènes, les protozoaires, les particules en suspension, ainsi que les contaminants chimiques. Une fois filtrée, l’eau est pure, saine et savoureuse. Une connexion directe de l’appareil à une gourde ou une poche d’eau permet de stocker et transporter l’eau facilement.

Le TravLPure™ permet de filtrer et assainir l’eau pouvant potentiellement contenir des contaminants à l’origine de maladies. Lui aussi composé de la technologie « Structured Matrix™ », l’eau est instantanément débarrassée de tous ses composants nocifs pour la santé, sans utiliser ni électricité, ni produit chimique. L’eau est directement stockée dans l’appareil et prête à être consommée.
Sa taille compacte et sa capacité de filtration de 500 L par cartouche font de ce dispositif un indispensable pour le voyage.

Ajouter une réponse

Articles Récents
Derniers Commentaires
  • Avatar

    Bonjour, Je voudrais apporter un discours objectif à vos propos. Je suis tout d'abord un utilisateur des produits AQUAPURE et j'en suis plus que satisfait. Pour ceux qui veulent argumenter en faveur de l'osmose inverse, je vous dis halte là. Les produits AQUAPURE servent à traiter l'eau pour la rendre excellente à boire. La partie dynamisation étant encore négligeable aux vues de la littérature actuelle. Ce qui compte avant tout, c'est d'enlever les poisons que transporte l'eau. Et pour la technique d'AQUAPURE est de loin la la meilleure ! Monsieur qui doutez des résultats : AQUAPURE fournit des tests de laboratoire indépendant qui confirme l'extreme efficacité des filtres. Nous sommes utilisateurs depuis plus des 2 ans des SEAGULL (maison, appartement et camping car) nous avons parfois utiliser une eau plus que douteuse et nous n'avons jamais eue de problème. Je précise que je n'ai aucun intérêt financiers à témoigner de la sorte. J'ai eu l'occasion de rencontrer le responsable de l'entreprise sur un salon, et je vous garanti que c'est un type bien avec une vrai volonté de faire profiter d'une belle technologie les particuliers que nous sommes. Si vous trouvez que l'eau du robinet est irréprochable, que les bouteilles sont une solution parfaite ou que la dynamisation/vitalisation de l'eau est prioritaire sur la purification : alors AQUAPURE n'est pas fait pour vous. Pour les autres, je vous le recommande vivement et vous sollicite à soutenir leur démarche. Cordialement. Un AQUAPURISTE en pleine santé.

    27 mars 2016 @ 13:32 par Manu
  • Avatar

    Je parle de ma propre expérience. Après 5 mois à boire de l'eau osmosée ma santé a déclinée rapidement. Beaucoup de problèmes respiratoires et fatigue. Ma sensation, sans connaître les commentaires de l'OMS, était que cette eau osmosée était morte. Je travaille dans la médecine quantique et je suis probablement plus sensible. J'ai du renoncer au système parce que nous avons fait un très longue voyage. En rentrant ma santé était déjà améliorée. L' eau osmosée manque de l'énergie. J'ai perdu 1500 Euros dans cette affaire et je vous assure que par mon métier je veux conseiller mes patients d'éviter cette type d'eau. Le système est très compliqué et je pense que même dynamisé (chose déjà faite) pour moi cette eau n'est pas bonne. Oui pour les labos, oui pour les tuyaux mais pas pour les humaines. Je précise que je suis un scientifique d'un certain niveau avec un doctorat un neurophysiologie et métabolisme.

    18 mars 2016 @ 08:56 par Elisabeta
  • Avatar

    Merci de m'envoyer une documentation

    26 février 2016 @ 07:11 par Zalcberg fanny